24.9 C
Cotonou
vendredi, août 19, 2022
Nouvelle Afrique MAG
AccueilActualitésCouffo : la famille, une école de non violence au sommet départemental...

Couffo : la famille, une école de non violence au sommet départemental de la fédération pour la paix universelle

Le département du Couffo au sud-ouest du Bénin a abrité un sommet pour la paix et la promotion de la famille. Cette initiative de la fédération pour la paix universelle, placée sous les hospices du préfet dudit département, Christophe Mègbédji entouré pour la circonstance de ses homologues du Mono et du Zou et des parlementaires a eu pour cadre l'hôtel Yesu Leme de Klouekanme et a connu la présence effective des autorités politico-administrative, coutumières et religieuses.

La Fédération pour la Paix Universelle(FPU) est une alliance internationale de personnes et d’organisations s’engageant à bâtir un monde de paix où chacun pourra vivre dans une coopération harmonieuse avec les autres et dans le partage équitable des richesses. Au sommet départemental du Couffo, c’est dans une ambiance solennelle empreinte de prédication bibliques que s’est ouvert les échanges pour la paix couplé du festival des familles pour la paix. À l’entame des travaux, c’est le président de la conférence islamique du Couffo qui a planté le décor des exhortations pour la paix. S’en est suivi tour à tour les autre confessions religieuses qui ont honoré de leur présence ce sommet. Prenant la parole à son tour, le premier adjoint au maire de Klouekame Aimé Akando a souhaité la bienvenue aux différentes délégations et personnalités ayant effectué le déplacement pour ce sommet. Tout en souhaitant plein succès aux travaux, il a mis un accent particulier sur l’importance de la famille dans la société. Un discours dont ne va pas s’écarter le conseiller national de la fédération universelle pour la paix, Pierre Amoussouvi. Dans sa prise de parole à cette auguste occasion, il a fait savoir que plus de 35.000 couples mariés sont engagés dans cette aventure pour la consolidation de la paix, la non violence et les valeurs humaines à travers le monde. Un actif positif à mettre au profit du département du Couffo et du Bénin en général selon la première autorité politique. Pour le préfet Mègbédji qui a procédé à l’ouverture officielle des travaux, la paix dans une partie du pays comme la violence impacte forcément le reste du territoire. C’est pourquoi pour Mègbédji, il faut s’unir autour des initiatives de promotion de la non violence. Plusieurs participants à ce sommet sont passés au pupitre pour délivrer des messages de paix. Globalement, ils ont encouragé toutes les religions à dialoguer et coopérer pour la paix en reconnaissant que la dignité humaine découle d’une source divine universelle à la base de l’harmonie et de l’unification de tous les peuples formant une seule famille unie en Dieu.

Aristide FASSINOU
Aristide FASSINOU
Journaliste d'investigation depuis 2007 et Chef d'entreprise de presse au Bénin. Directeur de Publication Nouvelle Afrique Magazine.
RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments