29.3 C
Cotonou
mardi, novembre 29, 2022
Nouvelle Afrique MAG
AccueilActualitésBénin : rapport accablant de violation graves des droits de l'homme

Bénin : rapport accablant de violation graves des droits de l’homme

Au Bénin, l'organe en charge de la défense des droits de l'homme a fait le point de ses investigations et instructions en matière de s droits humains. C'est un recueil des décisions de la commission béninoise des droits de l'homme (Cbdh) présenté aux professionnels des médias le lundi 20 juin 2022 qui révèle l'ampleur des violations.

Il s’agit des 100 premiers avis émis par la commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh) compilés dans un recueil et présenté à la presse. C’est une démarche de pédagogie selon le président de cette institution de défense des droits humains. Pour Clément Isidore Capo-chichi, cette initiative tend à, progressivement prévenir les cas de la violation des droits de l’homme au Benin. À en croire le numéro 1 de la CBDH, en 40 mois, une pléiade de droits ont été violés.

Voir plus  Fête nationale du Gabon : une nouvelle et « glorieuse » page de l’histoire sous Ali Bongo Odimba

Quant au rapporteur de la commission béninoise des droits de l’homme, Serge Prince Agbodjan,  ces avis résultent d’un procédé minutieux « après instructions et investigations des requêtes » adressées à la Cbdh.

« Ces 100 premiers avis de la commission, abordent entre autres, les sujets relatifs aux violations du droit au travail, de la situation carcérale des détenus, de la non-exécution des décisions de justice, des actes de tortures observés, le refus par un commissariat d’instruire une plainte dans le cadre d’un viol à cause de l’accointance du commissaire avec le présumé auteur du viol et la question du respect des droits des personnes qui ont une orientation sexuelle » 

a détaillé Serge Prince Agbodjan »

Voir plus  Bénin : 10 milliards aux communes pour financer l'asphaltage

Cause des droits violés

L’organe pointe du doigt, le défaut de formation à la citoyenneté responsable, de l’enseignement de la loi et de l’éducation aux droits humains conformément à l’article 40 de notre constitution. Il faut souligner que le document présenté est un ouvrage de 584 pages qui retrace les principaux problèmes relatifs à la violation du droits de l’homme au Bénin. 

Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Journaliste d'investigation depuis 2007 et Chef d'entreprise de presse au Bénin. Directeur de Publication Nouvelle Afrique Magazine.
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments