29.3 C
Cotonou
mardi, novembre 29, 2022
Nouvelle Afrique MAG
AccueilActualités" Barkhane " : expulsée du Mali, la France se réinstalle au...

 » Barkhane  » : expulsée du Mali, la France se réinstalle au Niger

La force Barkhane française expulsée du Mali par le pouvoir de Bamako se redéploie à Niamey sous le couvert d'un " partenariat de combat". Du côté de Niamey, l'heure est à l'aménagement sur le site logistique de la base aérienne projetée (BAP) de l’opération française « Barkhane ».

La France ferme ses portes au Mali. Plusieurs bases sont déjà rendues aux autorités maliennes. Kidal, Tombouctou, Tessalit, Ménaka sont aux mains de Bamako à l’exception de Gao. Située à 450 kilomètres au nord de la capitale nigérienne, elle sert de trait d’union avec le nouveau site de déménagement car la France se refuse de quitter la région tandis que sur le site logistique de la base aérienne projetée (BAP), les conteneurs en provenance du Mali s’entassent.

« Au moins 5 000 conteneurs, selon un logisticien, devraient avoir été transférés au Niger d’ici à la fin du mois d’août, au moyen de convois routiers géants. Des colonnes protégées par des éléments aériens – six drones armés de fabrication américaine Reaper, dix-sept hélicoptères et six chasseurs bombardiers Mirage 2000-D – stationnés à Niamey, ou N’Djamena, au Tchad » rapporte un site français.

Voir plus  Afrique du Sud : Réserve de Mala Mala ; Destination touristique

À Dieu Barkhanne! Baptisée, le 1er août 2014, dans le sillage de l’intervention « Serval », lancée en 2014 par François Hollande pour stopper l’avancée d’une coalition opportuniste de groupes djihadistes liés à Al-Qaida et d’indépendantistes touareg qui avaient entrepris de tailler en pièces le Mali, cette force militaire pousse son dernier sanglot sur le sol malien. Ce décès  » prématuré » de Barkhane n’est pas sans conséquence militaire. L’acte de décès de la « Task Force Takuba » a été signé, vendredi 1er juillet. La force « Takuba », placée sous le commandement de « Barkhane », rassemblait des soldats originaires de Belgique, de République tchèque, du Danemark, d’Estonie, de France, d’Hongrie, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et de Suède.

Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Journaliste d'investigation depuis 2007 et Chef d'entreprise de presse au Bénin. Directeur de Publication Nouvelle Afrique Magazine.
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments