27.5 C
Cotonou
jeudi, octobre 6, 2022
Nouvelle Afrique MAG
AccueilActualités15 Août : Denis Sassou N’guesso, le bassin du Congo ou la...

15 Août : Denis Sassou N’guesso, le bassin du Congo ou la prunelle de ses yeux

Le Congo a célébré sa fête nationale le 15 Août 2022. Au rythme de 21 coups de canon, le chef de l’État Denis Sassou N’guesso a mis les pieds sur l’accélérateur du développement. Il place la célébration sous le signe de la démocratie apaisée, de la stabilité et du développement. Mais quelques mois plutôt, le président a tapé du poing sur la table lors de la Cop26 en 2021 pour exiger plus d’investissements des partenaires dans le bassin du Congo, un hub pour socio-économique de la région en général, du Congo en particulier.

La fête de l’indépendance de la République du Congo a été faste sous les hospices du président Denis Sassou N’guesso. À l’occasion un défilé militaire marquant le 62ème anniversaire de la souveraineté nationale et internationale s’est déroulé au boulevard Alfred-Raoul. Cette célébration au couleur du thème   » Une démocratie apaisée, un peuple au travail, un pays stable en marche vers le développement » a connu la participation des troupes de l’unité de police constituée (détachement des Casques bleus) de la Minusca. Aux côtés de ces troupes ont également défilé les unités de la garnison de Brazzaville, composées des forces de police, de la gendarmerie et de l’armée, les troupes d’apparat d’honneur, la formation de la gendarmerie nationale dont la Garde républicaine (GR), les personnels féminins de police et de gendarmerie, les éléments de l’état-major général des Forces armées congolaises (FAC), de la marine nationale ainsi que des écoles des FAC et les troupes du Groupement para commando.

Voir plus  Mali : Les ressortissants américains appelés à quitter immédiatement le pays

Cette belle parade a été couronnée par le passage des motocyclistes et véhicules de la gendarmerie nationale, des moyens spéciaux des forces de commandement de la police, la sécurité civile,  la Garde républicaine, de la Direction générale de la sécurité présidentielle et de l’école de génie travaux. Mais qui dit indépendance dit développement. Le président congolais l’a compris et n’entend pas s’écarter de cette voie. Il mise sur le financement du bassin du Congo comme l’un des hubs de développement du pays. Mais les financements internationaux piétinent. Très peu de financement sont mobilisés depuis une dizaine d’années. Mais cet atermoiement a fait sortir de sa réserve le Porte-parole du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso. Il a levé le ton à la Cop26 en 2021 et a dénoncé le manque de mobilisation pour les forêts tropicales d’Afrique centrale. Depuis deux ans, cent milliards de dollars annuels devraient allés en faveur de la préservation du bassin du Congo. Le président Denis Sassou Nguesso en appelle à la solidarité des pays riches et des institutions.

Voir plus  Interrogé sur un supposé bradage de réserve administrative : la réponse confuse et équivoque du maire Jocelyn Ahyi

La république du Congo qui œuvre à la préservation et à la gestion durable de ses écosystèmes forestiers en appelle à la solidarité agissante des partenaires techniques et financiers ainsi qu’au respect des engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris à l’effet de préserver durablement ce patrimoine commun 

Denis Sassou N’guesso

Il faut rappeler que lors de cop 26 à Glasgow un financement de 1.5 milliard de dollars a été annoncé en soutien au pays du Bassin du Congo pour la protection des forêts, des tourbières, ainsi que d’autres aires de carbone essentielle pour la planète selon Arlette Soudan-Nonault, Ministre de l’Environnement du Développement Durable et du Bassin du Congo

Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Aristide Fassinou HOUNKPEVI
Journaliste d'investigation depuis 2007 et Chef d'entreprise de presse au Bénin. Directeur de Publication Nouvelle Afrique Magazine.
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments