Crise : USA-Iran. Réunion extraordinaire des ambassadeurs de l’Otan tenue ce lundi.

Face à des tensions qui s’accentuent, et alors que Téhéran a affirmé dimanche soir s’affranchir un peu plus de l’accord sur le nucléaire de 2015, le secrétaire général de l’Otan cherche la concertation.

Les ambassadeurs des pays de l’Otan vont se réunir lundi pour discuter de la crise entre les USA et l’Iran, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’organisation.

Alors que Téhéran rendait hommage ce lundi matin au général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi par une frappe américaine en Irak, Donald Trump a réitéré dimanche, ses provocations, en menaçant sur Twitter de frapper 52 sites culturels iraniens, des représailles qui pourraient constituer des crimes de guerre.

Dans un contexte de tensions qui s’accentuent, le secrétaire géneral de l’Otan, Jens Stoltenberg, a décidé de réunir de manière extraordinaire les ambassadeurs de l’organisation. «Le secrétaire géneral a décidé d’organiser cette réunion des ambassadeurs de l’Otan après en avoir discuté avec les alliés» a indiqué ce porte-parole. Les ambassadeurs des 29 pays de l’Otan se réunissent régulièrement à Bruxelles, plusieurs fois par semaine, pour discuter des questions d’actualité et d’intérêt commun.

Samedi, l’Otan a annoncé suspendre ses opérations d’entraînement en Irak, après la mort du général iranien Qassem Soleimani dans une attaque américaine à Bagdad. La mission de l’Otan en Irak, qui compte quelques centaines de soldats, entraîne depuis octobre 2018 les forces de ce pays à la demande du gouvernement irakien pour empêcher le retour de l’État islamique.


N.A.M/AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *