BÉNIN : Belle initiative pour refaire l’image d’une ville. «Abomey sans déchet d’ici à 2023» Alogo pour rendre la cité historique propre.

De petites initiatives, naissent de grands espoirs pour les nations africaines. Nous avons promené notre micro en République du Bénin, dans la ville historique et touristique d’Abomey en République du Bénin et nous avons été attiré par une belle initiative. L’intérêt pour nous est de faire comprendre que chaque africain constitue pour son pays, un levier de développement. De la plus petite initiative à la plus grande, un résultat probable de développement s’y cache. 

Nous invitons chaque africain, à faire de son vécu, un chemin vers la renaissance africaine pour concrétiser le rêve de redonner à l’Afrique son identité de continent MÈRE DE L’HUMANITÉ. 

Aucune initiative n’est minime. Et le plus grand est de redonner une belle image à sa Nation pour attirer les plus grandes.

 

UNE ÉQUIPE EN PLEIN TRAVAIL SUR L’UNE DES ARTÈRES DU GRAND MARCHÉ « HOUNDJLOTO »

Le mouvement « Alogo » a procédé, le samedi 2 juin 2018, au lancement de son projet dénommé «Abomey sans déchet d’ici à 2023». La cérémonie a eu lieu dans l’enceinte de la préfecture du zou. Elle a connu la présence du directeur du Fonds national pour l’environnement et le climat (Fenec) Apollinaire Gnanvi, représentant le ministre du cadre de vie et du développement durable, du préfet du département, Firmin Kouton, du maire de la ville d’Abomey, Blaise Ahanhanzo Glèlè, du représentant des dignitaires du culte vodoun, DahZewanon, ainsi que des jeunes et des femmes. Au cours de ladite cérémonie, Hector Houégban, secrétaire général du mouvement,  a précisé que l’engagement du mouvement « Alogo » est d’accompagner la préfecture et la mairie d’Abomey dans leur détermination à garder la cité historique propre. « Notre objectif,  c’est de voir Abomey sans déchet d’ici à 2023», a-t-il poursuivi avant de souligner que les places publiques d’Abomey (ville touristique de grande renommée), ses rues, ses marchés doivent en tout temps être tenus en parfait état de propreté. Ils doivent être des endroits sains qui contribuent à l’embellissement de la cité historique. Pour Hector Houégban, cette action est possible parce qu’elle a été possible ailleurs sur le continent. Il n’a pas manqué de rappeler que dans le programme d’action du gouvernement, il est prévu la réalisation d’un majestueux musée sur l’épopée des rois d’Abomey, de Houégbadja à Béhanzin, avec une arène de sortie du vodoun sans masques, un projet qui vise à booster la destination Bénin. A cet effet, il a souligné que «Abomey sans déchet d’ici 2023 » appelle à la participation de tous.

Rendre Abomey propre est le devoir de tous ses fils et filles

Pour finir, il a exprimé la reconnaissance de « Alogo » au ministère du cadre de vie et du développement durable pour son précieux appui en matériel. Il a aussi remercié les autorités politico-administratives pour leur présence, les dignitaires, les sages, les jeunes et les femmes. Pour sa part, le directeur du fonds national pour l’environnement et le climat, Apollinaire Gnanvi a informé qu’il a été instruit par le ministre du cadre de vie et du développement durable, pour accompagner le projet « Abomey sans déchet d’ici à 2023. Selon lui, ledit projet tient à cœur au ministre d’autant plus que le cadre de vie participe à la santé, à l’éducation et qu’il est très important pour ce qui doit être laissé à la génération future. «Abomey est une ville stratégique pour le ministre du cadre de vie et vous le savez bien que dans le programme d’action du gouvernement, Abomey va connaître le projet asphaltage», a poursuivi le représentant du ministre du cadre de vie. Tout comme lui, le préfet du Zou, Firmin Kouton a appelé la population à un comportement citoyen afin que cette initiative de campagne de salubrité, une première, puisse « permettre de transmettre le message, de passer la main à la population par rapport à l’appropriation et l’entretien des infrastructures qui seront réalisées ». Le maire a, quant à lui, félicité et encouragé le président du mouvement « Alogo », Oswald Guèdègbé, pour toutes les initiatives qu’il prend pour accompagner le conseil communal avant d’exhorter chacun à balayer devant sa maison.« Car, si la devanture de  nos maisons est  propre, la ville d’Abomey sera propre », a-t-il conclu.

Anselme HOUENOUKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *